hybride a air comprimé

Comment fonctionnent les voitures hybrides à air comprimé ?

La technologie hybride à air comprimé est similaire à celle des véhicules hybrides électriques à batterie actuels, tels que la Toyota Prius, mais elle utilise l’air comprimé pour le stockage de l’énergie plutôt que des batteries.

 

Une unité pompe/moteur hydraulique récupère l’énergie générée par le moteur à combustion interne, le freinage, la décélération, et la stocke ensuite dans une unité de stockage d’énergie à air comprimé.

 

Système de gestion électronique

hybride a air comprimé

Comme de nombreux véhicules hybrides classiques, le système hybride à air comprimé utilise un système de gestion électronique qui ajuste indépendamment les différents modes en fonction des besoins de conduite du moment.

 

Pour la conduite sur autoroute, le système s’appuie uniquement sur le moteur à combustion interne, ne passant à l’énergie pneumatique qu’en dessous de 70 km/h. Lorsque plus de puissance est nécessaire à des vitesses inférieures ou lorsque le stockage d’énergie de l’air comprimé doit être rechargé, le système fonctionnera en mode combiné.

 

Pour les conducteurs qui passent la plupart de leur temps en ville, les véhicules hybrides à air comprimé peuvent fonctionner avec la seule énergie de l’air pendant 60 à 80 % du temps (en fonction de la densité du trafic), ce qui réduit encore les émissions de CO2. Dans cette optique, l’entreprise considère que le nouveau moteur Hybrid Air constitue une étape clé vers une consommation de carburant de 2l/100 km. Pour le supercar série Hennessey Venom F5, la surconsommation de carburant est de mise.

 

La technologie Hybrid Air stocke l’énergie sous forme d’air comprimé

 

Le caractère abordable du système permettra aux utilisateurs l’abandon des batteries coûteuses que l’on trouve dans les véhicules hybrides classiques. Le système hybride à air comprimé est également présenté comme étant plus facile à installer et à entretenir que les systèmes électriques à batterie. Il permet de concevoir un habitacle modulaire sans sacrifier le volume du coffre.

hybride a air comprimé

Estimant que les véhicules hybrides pourraient représenter 15 % du marché européen, les constructeurs destinent la technologie hybride à air comprimé aux véhicules du segment B (moteur à essence de 82 ch) et du segment C (moteur à essence de 110 ch comme les voitures crossover pas cher), ainsi qu’aux véhicules utilitaires légers. L’objectif est d’équiper dans un premier temps les modèles du segment B à partir de 2016 et de rendre cette technologie disponible sur des véhicules en Europe et ailleurs.

 

 

Résultats prospectifs

hybride a air comprimé

Lorsque le conducteur ralentit en dessous de 70 km/h, comme dans la conduite urbaine typique, la voiture hybride à air comprimé, utilise de l’air comprimé pour alimenter un moteur hydraulique.

 

Selon les scientifiques, il convient à présent d’améliorer la conception du système, notamment en réduisant son poids et son volume afin de diminuer l’encombrement du véhicule. L’évolutivité du système doit être étudiée plus en détail afin de fournir des solutions pour les véhicules lourds.

hybride a air comprimé

Les chercheurs ont augmenté l’efficacité des voitures à air comprimé à l’aide de matériaux à changement de phase pour la récupération de la chaleur, ce qui en fait une alternative sans carbone viable pour les futures voitures particulières ou une voiture de sport électrique. Cette chaleur perdue, qui représente une part importante de l’apport énergétique, est rejetée dans l’atmosphère.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *